6 meilleurs claviers gamer

meilleur clavier gamer

Aujourd’hui, nul doute sur la nécessité d’avoir un clavier gamer digne de ce nom afin de briller dans vos jeux vidéo préférés. Au-delà des performances de l’appareil, qui sont avant tout tirées par l’intégration de nouvelles technologies, un clavier doit être ergonomique et s’adapter à vos besoins. L’éventail des possibilités de claviers ergonomiques, réactifs et design est large, c’est pourquoi nous proposons un assortiment diversifié de claviers répondant à divers critères. Cependant, un critère l’emporte souvent sur les autres, ce qui oblige à diviser ce choix en deux camps. Nous avons les claviers dits « mécaniques » d’une part et les versions « à membrane » d’autre part. Certains joueurs seront offensés par la mention de la deuxième catégorie, mais il y en a pour tous les goûts.

SteelSeries Apex Pro – Un excellent clavier mécanique

On est confronté à un clavier assez énorme et surtout assez épais (43,7 x 14 x 4 cm). Pour plus de solidité, sa construction est en métal. Avec un poids d’un kilo, il est parfaitement stable sur le bureau. Le tout est enveloppé dans un plastique souple qui protège également les touches. Chacun est éclairé séparément, permettant une personnalisation extrêmement fine. Toutes les touches de l’Apex Pro utilisent des commutateurs QX2 RED, à l’exception de celle du bloc principal, qui utilise les nouveaux commutateurs réglables SteelSeries OmniPoint. Ce sont des interrupteurs linéaires avec des points d’activation réglables allant de 0,4 mm à 3,6 mm. En conséquence, nous pouvons avoir des touches qui répondent instantanément ou nécessitent un appui plus long. Par exemple, les touches ZQSD peuvent être très rapides tandis que les touches de lancement de grenade peuvent être plus lentes, empêchant les actes involontaires dans le feu de l’action. Il vous permet également de modifier facilement chaque touche pour l’adapter à votre style de jeu. Plutôt que d’avoir à s’adapter au clavier, il s’adapte à vous. Les joueurs de FPS seront particulièrement sensibles à cette fonctionnalité, et c’est ce public que SteelSeries souhaite privilégier. Le logiciel d’accompagnement vous permet de créer des profils de jeu et des macros. En haut à droite du clavier se trouve un petit écran OLED monochrome. Il affiche le logo SteelSeries par défaut, mais il vous permet également d’obtenir des informations sur des jeux spécifiques ou simplement d’afficher les titres des chansons que vous écoutez. À sa droite se trouve une molette cliquable qui peut être utilisée pour régler le volume, mettre en pause la musique que vous écoutez ou basculer entre les profils de jeu. Enfin, l’existence d’un port USB à l’arrière gauche est appréciée.

Razer Huntsman Elite – Un clavier mécanique de qualité

Le Huntsman Elite de Razer symbolise le summum de la gamme de produits de l’entreprise. Il s’agit d’un clavier mécanique doté d’interrupteurs opto-mécaniques, qui remplacent l’interrupteur métallique par un faisceau lumineux, ce qui le rend relativement inhabituel sur le marché. Ils parviennent à offrir une expérience tout à fait comparable à celle obtenue avec les anciens commutateurs mécaniques, avec un rendu similaire à Cherry MX Blue (avec un retour de frappe assez rapide) et un point d’activation rapide de 1,5 mm. Parce que chaque coup sur le clavier ne génère plus de toucher physique, la durée de vie du clavier serait décuplée. Du moins, c’est l’engagement de Razer, mais le confirmer prendra un certain temps. Cette édition Elite dispose en outre d’un repose-poignet en similicuir de haute qualité qui est magnétiquement lié au clavier. Le clavier dispose d’un ensemble de LED RVB sur chaque touche, ainsi que sur ses courbes et le repose-poignet. Les effets sont peaufinés à l’aide du logiciel Synapse 3, qui s’est considérablement amélioré par rapport à ses itérations initiales. Il offre également une variété d’intégration avec des composants tiers (en particulier Philips Hue et certains composants) afin de fonctionner en tandem. Les couleurs fluctuent en temps réel en fonction de la partie et des actions effectuées sur le clavier et les autres appareils connectés dans les jeux compatibles avec Razer Chroma. Une exclusivité qui, associée aux commutateurs opto-mécaniques, fait du clavier un grand avantage pour les amoureux de l’écosystème Razer.

Logitech G PRO TKL – Une marque de confiance

Le G Pro est un best-seller pour Logitech. Fin 2019, la marque l’a abandonné dans une variante, Pro X, en tous points identique à l’exception des interrupteurs interchangeables. C’est la version que nous avons testée. Si la possibilité de modifier les commutateurs est utile, l’augmentation des dépenses n’est pas immédiatement justifiée. En conséquence, nous recommandons la version classique. Avec des mesures de 36,1 x 15,6 x 3,4 cm hors de la boîte, ce clavier est assez imposant, non pas en largeur mais en épaisseur. C’est du mastoc, et il pèse 980 g sur la balance et a l’avantage de prendre peu de place sur le bureau (format TKL) et surtout d’être vraiment stable. Ce n’est pas le clavier de jeu le plus attrayant visuellement, mais il émane de la robustesse et plaira à ceux qui recherchent l’efficacité sans complication supplémentaire. Il y a une distance d’actionnement de 2 mm pour une distance totale de 3,7 mm. Sans surprise, la réponse est irréprochable, et le clic sonore aide à encore mieux gérer ses séquences d’action sur le clavier.

HyperX HX-KB6RDX-FR – Un clavier mécanique abordable

Cet HyperX Alloy Origins (la marque de jeux de Kingston) est assez sombre en termes d’apparence et de finition. Cela ne l’empêche pas d’avoir des lignes épurées et une bonne qualité de fabrication. Il est principalement destiné à l’efficacité plutôt qu’à l’esthétique. Ses dimensions de 44,2 x 13,2 x 3,64 mm sont suffisantes pour un poids un peu supérieur au kilogramme (1 080 kg). L’aluminium noir qui recouvre sa surface permet au rétroéclairage LED de se refléter vivement sans devenir éblouissant. Chaque touche est maintenue séparément des autres, permettant à chacune de se voir attribuer une couleur différente. Il n’y a pas de boutons de fonction ou de touches affectés aux macros, vous devez donc utiliser des combinaisons de touches. On s’y habitue, et le fait d’avoir trois profils de jeu distincts nous évite de trop nous désorienter. Tout ce que vous avez à faire est de vous habituer à une certaine gymnastique numérique. Les profils et les macros sont enregistrés dans la mémoire du clavier, ce qui est particulièrement utile si vous jouez sur un autre PC que le vôtre. Le HyperX Red avec un point d’activation de 1,8 mm et une distance de frappe totale de 3,8 mm pour les interrupteurs permet une frappe rapide et incroyablement silencieuse. Il séduira les joueurs à la recherche d’un clavier de qualité à un prix raisonnable.

Corsair K57 RGB – Un bon clavier à membrane sans fil

Classique, Sans fil, il s’agit ici d’un clavier à membrane conçu pour les jeux ou le bureau. Si vous souhaitez le connecter sans fil, vous pouvez utiliser le mode Bluetooth sinon il y a toujours le connecteur USB classique. Le clavier communique avec le récepteur grâce à la technologie Slipstream, ce qui élimine la latence ! Enfin, si vous avez besoin de le charger, attachez-le simplement au cordon amovible. Il est peu probable que cela se produise fréquemment étant donné que la batterie a une autonomie allant jusqu’à 175 heures (35 heures avec le rétroéclairage allumé) ! .

Le G-Lab KEYZ-PALLADIUM / EN – Moins de 50€

Le meilleur rapport qualité-prix. Si vous manquez d’argent pour acheter des accessoires PC, cela vous sera utile pendant un certain temps. Il s’agit ici d’un clavier semi-mécanique avec rétro éclairage coloré et doté d’une technologie anti-ghosting sur 19 touches, d’un cadre en métal et de 12 raccourcis multimédias. Le G-LAB Keyz Palladium RGB est un clavier de jeu avec interrupteurs à membrane de bonne qualité par rapport à son prix. Ce modèle assure une frappe rapide, précise et agréable. Il existe 11 modes de rétroéclairage prédéfinis et 7 options de couleurs différentes parmi lesquelles choisir. Vous serez plus rapide tout au long de vos sessions de jeu grâce aux 15 macros et 5 profils différents.


Comment choisir un bon clavier pour le gaming ?

Avant d’acheter un clavier de jeu, vous devez considérer son application prévue. Préférez-vous les jeux FPS, RTS, MOBA ou MMORPG ? Chaque clavier a ses propres caractéristiques et est plus ou moins adapté à certains types de jeux. Dans tous les cas, il y a une règle simple à retenir : qui peut faire plus, peut faire moins. Les claviers dédiés aux MMORPG sont souvent les plus étendus en raison de leurs touches « Macro » dédiées, qui permettent des raccourcis clavier supplémentaires. Un joueur RTS ou MOBA aura moins d’exigences Macro, mais préférera des touches rapides pour économiser quelques millisecondes lors du lancement d’un sort. Il convient toutefois de noter que ces questions ne sont pertinentes qu’à un niveau très élevé. Il convient également de noter que, de nos jours, tous les claviers mécaniques sont rapides, certains sont simplement un peu plus rapides que d’autres. Il est également crucial de prendre en compte l’encombrement de l’appareil si vous avez un petit poste de travail, car un clavier « grande taille », en particulier avec les touches Macros, peut rapidement prendre beaucoup de place. N’oubliez pas non plus qu’un clavier mécanique produit plus de bruit qu’un clavier à membrane, gardez cela à l’esprit si vous partagez la pièce où se trouve votre ordinateur.

Format du clavier

Même si l’on considère qu’un clavier a un minimum de 105 touches en règle générale, celles-ci peuvent être assez énormes et encombrantes, ce qui n’est pas toujours pratique. Les claviers sans pavé numérique (TKL) sont une excellente option pour les joueurs mobiles ainsi que pour ceux qui souhaitent garder leur espace de travail le moins encombré possible. De plus, les séparer des touches comme celles du pavé numérique permet d’adopter une position de bras un peu plus naturelle et d’avoir un peu plus de place pour les mouvements de la souris. Enfin, il faut souligner qu’un troisième format, jusque-là confidentiel, commence à émerger : le 60 %. Comme son nom l’indique, cela vise à minimiser davantage la taille du clavier. Évidemment, dans un espace aussi limité, une croix sur plusieurs touches est nécessaire.

Clavier mécanique ou clavier à membrane

Pour faire simple, un clavier à membrane confirme une action une fois que vous avez effectué toute sa distance de frappe. Un clavier mécanique avec un interrupteur placé plus haut accomplira cela avant que la touche ne soit complètement enfoncée. En conséquence, les claviers mécaniques sont plus rapides que les claviers à membrane et donc plus adaptés au jeu.

Macros

En plus des touches standard, les claviers ont des touches programmables. Vous pouvez y enregistrer des raccourcis clavier et même des macros (séries d’actions) pour une efficacité et une vitesse accrues. Des macros peuvent être appliquées aux touches traditionnelles en les associant à une seconde pour gagner du temps.

Filaire ou sans fil ?

Les claviers sans fil, comme les souris de jeu, ont longtemps suscité l’intérêt des fabricants. Cependant, il est évident que les technologies sans fil n’ont pas encore eu un impact significatif sur le marché des claviers de jeu. En effet, contrairement à une souris, le clavier n’est pas conçu pour se balader en permanence sur le bureau, donc le fil n’est pas vraiment gênant, sauf peut-être d’un point de vue esthétique. Si certains fabricants continuent de proposer des claviers gaming sans fil (par exemple, le G613 de Logitech ou la version sans fil du K63 de Corsair), l’arrivée de modèles qui s’inscrivent sans doute dans la mode du tout sans fil est probable.

Le rétroéclairage

Si cette fonctionnalité est avant tout à des fins esthétiques, certains constructeurs en profitent pour en faire un véritable outil pour les gamers. En conséquence, vous pouvez sélectionner les zones à rétro-éclairer afin d’éclairer uniquement les touches pertinentes pour votre jeu. Le rétroéclairage est utilisé pour plus que simplement être beau et voir dans le noir car dans certaines circonstances, vous pouvez régler l’éclairage de chaque touche et utiliser les marqueurs de couleur pour trouver des touches spécifiques, telles que les touches ZQSD.

Les matériaux

Si vous saisissez beaucoup de mots sur le clavier ou que vous l’utilisez pour jouer plusieurs heures par jour, vous remarquerez très probablement une détérioration de certaines touches. En réalité, celles-ci peuvent jaunir et s’abîmer au point de ne plus fonctionner. Le PBT, en revanche, est l’un des meilleurs matériaux pour la fabrication des touches. Il n’y a pas beaucoup de claviers qui incluent ce type de touches par défaut, et ils ne sont certainement pas dans les versions à bas prix. Le PBT est plus robuste et plus dur au toucher que l’ABS. Il est moins susceptible de jaunir avec le temps et ne devient pas glissant. Cependant, il est extrêmement complexe à fabriquer et donc d’un coût relativement élevé. Le POM est une forme de plastique, comme l’ABS et le PBT, et il procure une sensation douce comme les touches ABS tout en s’usant lentement comme le PBT. C’est la route à mi-chemin entre les deux plastiques mentionnés ci-dessus. D’autres matériaux que l’ABS, le PBT et le POM peuvent être utilisés pour fabriquer des touches, tels que le bois et l’acier, mais ceux-ci sont beaucoup plus rares.

Le prix

Comme dans d’autres domaines, plus il y a d’options, plus le produit est cher. Par conséquent, avant de prendre une décision, vous devez d’abord clarifier vos attentes. Le rétroéclairage ou l’éclairage RVB vous coûtera quelques centaines d’euros de plus. Une conception ultra-compacte qui n’inclut pas de pavé numérique sera presque certainement moins chère que le même clavier avec les touches numériques à droite. De même, selon le type de commutateur que vous sélectionnez.


FAQ

Qu’est-ce que l’anti-fantôme ?

Si vous enchaînez plusieurs frappes très rapides ou combinaisons de plusieurs touches sur un clavier traditionnel, certaines peuvent être ignorées.

Qu’est-ce qu’un clavier RVB ?

RVB désigne trois couleurs : rouge, vert et bleu. En conséquence, l’éclairage RVB permet la création de milliers de teintes distinctes (de lumière) à partir de ces trois couleurs primaires. Alors que certains claviers mécaniques sont construits avec un simple rétroéclairage bleu, rouge, blanc ou vert, les claviers RVB offrent désormais la gamme complète de couleurs. Les claviers RVB peuvent ainsi afficher des millions de teintes distinctes telles que le rouge foncé, les violets vifs, les roses subtiles, etc. Vous pouvez personnaliser chaque touche en sélectionnant une couleur dans une palette de 16 millions d’options.

Quelle est la différence entre un clavier mécanique et un clavier à membrane ?

La principale distinction entre ces deux types de claviers est leur coût. En général, le clavier à membrane est moins cher que le clavier mécanique. Une disparité importante qui se comprend compte tenu de la durée de vie de ces derniers. En effet, le clavier mécanique a une durée de vie extrêmement longue, chaque touche durant 50 millions de coups (ou plus). Le modèle à membrane, en revanche, commence à échouer après 5 millions de frappes. De plus, lors de l’utilisation d’un clavier à membrane, il est indispensable d’exercer une forte pression avant d’obtenir une réponse. Un clavier mécanique, en revanche, est nettement plus réactif et rapide.

Pourquoi acheter un clavier gamer ?

Surtout, gardez à l’esprit que ce style de clavier est principalement destiné aux joueurs de jeux vidéo, mais pas exclusivement. En effet, si vous êtes écrivain ou avez l’habitude d’écrire beaucoup de textes sur votre ordinateur, l’achat d’un clavier de jeu peut vous aider. Il présente de nombreux avantages, à commencer par sa réactivité et sa rapidité. Un autre avantage du clavier de jeu est sa durabilité. Ce type de clavier est conçu pour être utilisé fréquemment sans affecter sa durée de vie. De plus, le clavier de jeu peut supporter environ dix fois plus de contraintes qu’un clavier standard. La durabilité est donc un avantage inhérent à ce style de clavier. La plupart des claviers bénéficient d’une faible précision, mais pas un clavier de jeu, qui est généralement ultra-précis.