Avantages et inconvénients de courir pieds nues

Courir pieds nues

Une sous-culture florissante de coureurs se débarrasse de ses chaussures et adopte le mode de vie de la course pieds nus. Selon ses partisans, la course pieds nus améliore la biomécanique du pied et réduit le risque de blessure.

Si des études ont révélé que la course pieds nus améliore l’efficacité de la course de 4 %, il existe actuellement peu d’études bien conçues comparant la fréquence des blessures chez les coureurs portant des chaussures et chez ceux qui courent pieds nus.


Avantages

Cela renforce les zones critiques

Les chaussures prétendent apporter un soutien à la cheville, mais rien ne fonctionne aussi bien que le jogging pieds nus. En éliminant les chaussures et le soulèvement dû au rembourrage supplémentaire, vos pieds et vos jambes auront l’occasion de se renforcer à certains endroits critiques. Il s’agit notamment du tendon d’Achille et des muscles du mollet.

Cela ne veut pas dire que les coureurs qui portent des chaussures sont faibles dans ces régions, mais en courant pieds nus, vous leur permettez de croître et de se développer comme votre corps a été conçu pour le faire. Il n’y a pas de chouchoutage des muscles, mais plutôt un développement plus direct et spontané des muscles clés de la course.

Cela aide à l’équilibre

Un autre avantage de courir pieds nus, outre des muscles plus forts et moins de blessures, est l’amélioration de l’équilibre. Un coureur ne vaut rien s’il ne peut pas se tenir sur ses deux pieds.

Courir pieds nus permet aux petits muscles de votre corps de devenir plus actifs et plus forts. Ces muscles se trouvent non seulement dans le pied, mais aussi dans les chevilles, les jambes et les hanches. Certains coureurs ont déclaré qu’ils pouvaient étirer leurs orteils lorsqu’ils ne portaient pas de chaussures, ce qui leur donne une base plus solide et plus connectée.

Cela réduit les blessures ?

En retirant vos chaussures et en permettant à certaines parties de votre corps, comme le tendon d’Achille et les muscles du mollet, de se renforcer naturellement, vous pouvez réduire le type de blessures auxquelles les coureurs sont sujets. Courir pieds nus éradiquera pas tous les maux, mais cela contribuera à réduire le nombre de claquages et de tendinites dont vous souffrirez au cours de votre carrière.

Tout coureur peut vous dire à quel point une élongation du mollet ou une tendinite peut être débilitante. Quelle chance que le jogging pieds nus vous procure un avantage que les chaussures ne peuvent pas vous procurer.

Cela améliorent votre foulée

La plupart d’entre nous ont passé leur vie à porter des chaussures et à se faire dire de courir d’une certaine manière. « Talon-pointe ». C’était des instructions sur la façon de courir correctement, avec une bonne foulée. Le talon doit toucher le sol en premier, suivi d’un mouvement de roulement vers les orteils jusqu’à ce que la foulée soit terminée. Répétez ce mouvement à chaque foulée jusqu’à ce que vous ayez une foulée de course fantastique.

Cependant, en raison de l’amortissement substantiel inclus dans la plupart des chaussures, c’était et c’est toujours la manière enseignée. Les chercheurs continuent d’observer et de signaler que ce style de course « talon-pointe » n’est pas naturel et est en fait moins efficace. Ils encouragent la course pieds nus.

Courir avec le talon en premier génère une pause dans la foulée du coureur. Il est préférable d’atterrir sur l’avant-pied pour une foulée vraiment fluide. L’action est ainsi plus douce et moins heurtée. Elle contribue au mouvement vers l’avant plutôt que de freiner. Bien que cela soit possible avec des chaussures, cela se fait beaucoup plus librement et sans effort lorsque l’on court pieds nus.


Inconvénients

Une protection bien moindre des pieds

L’architecture moderne des rues présente de nombreux risques, réels ou perçus, pour la marche et la course pieds nus. Commençons par les routes goudronnées et les trottoirs en béton, puis passons aux sols carrelés et autres surfaces sur lesquelles nous marchons tous les jours sans y penser.

Lorsque vous portez des chaussures, vous bénéficiez d’une isolation par temps froid et d’une protection contre les engelures dues à la glace et à la neige en hiver.

Quand on est pieds nus, ça change la donne. La plupart d’entre nous ont des semelles très molles, car nous avons passé toute notre vie dans des chaussures. Nos pieds ne sont pas préparés à affronter les petits dangers tels que les petites pierres pointues, les clous en verre, etc.

Cependant, on pourrait dire que certains des dangers sont plus perçus que réels. Bien qu’il y ait des risques à marcher complètement pieds nus, vous devrez composer avec leur sensibilité jusqu’à ce que la plante de vos pieds s’y habitue et devienne plus résistante. Pour certains, c’est une évidence, et les chaussures pieds nus sont l’option la plus pratique.

Courir pieds nus ne convient pas à tout le monde

Dans certains cas, courir pieds nus n’est pas nécessaire. Même s’il y a de nombreux avantages à le faire, il se peut que vous soyez bien comme ça. Si cela vous décrit, il n’est pas nécessaire de passer par le processus de transition vers la course pieds nus, étape par étape.

Il peut être difficile de faire la transition vers la course pieds nus

La transition vers la course ou la marche pieds nus peut être éprouvante pour les muscles de vos jambes au début. Courir pieds nus, surtout au début, vous fera souffrir lorsque vous commencerez à frapper l’avant-pied.

En courant pieds nus, vous découvrirez des muscles dans vos pieds dont vous ne soupçonniez pas l’existence. Dans certains cas, des blessures telles que la tendinite d’Achille ou le claquage du mollet peuvent survenir lorsque le talon des chaussures traditionnelles n’est plus présent pour que votre pied puisse s’appuyer dessus.

Dans la plupart des cas, la douleur ne durera que quelques jours et s’améliorera considérablement à mesure que vous courez davantage.

Il faut du temps pour apprendre à courir pieds nus

Il faut beaucoup de temps et de dévouement pour apprendre à courir pieds nus. Beaucoup de gens peuvent avoir du mal à l’accepter. Courir pieds nus ou porter des chaussures minimalistes nécessite un temps d’adaptation.

Il y a beaucoup moins d’endroits où vous pouvez courir pieds nus

Il y aura plusieurs limites aux endroits où vous pourrez vraiment courir pieds nus, en particulier dans les zones urbaines. Vous devrez chercher des sentiers ou des itinéraires prédéfinis et planifiés où vous pourrez le faire en toute sécurité. il n’est pas envisageable de courir pieds nus sur un tapis de course ou de marche, qu’il soit pliable ou inclinable, peu importe le type de tapis de course, vous risquez de vous bruler les pieds assez facilement..

N’oubliez pas cela, surtout si vous êtes un coureur qui a l’habitude de mettre ses chaussures et de partir courir. Pour contourner ce problème, vous pouvez porter des chaussures pieds nus ou minimalistes. Nous avons fait le test à la rédaction en utilisant un tapis de course de la marque Weslo, avec des chaussettes ou des petites chaussures ouvertes, cela est possible (même si on préfère courir avec des chaussures de running).


Conclusion

Le port de chaussures présente des avantages et des inconvénients. Avant de décider d’essayer cette nouvelle mode dans le monde de la course à pied, assurez-vous de peser les avantages et les inconvénients. Il se peut que cela ne vous convienne pas. En revanche, le jogging pieds nus pourrait être la meilleure décision que vous ayez jamais prise pour votre carrière de coureur. 

Faut-il courir pieds nus ou chaussés ? Le verdict n’est pas tombé. Commencez doucement et prudemment si vous optez pour les pieds nus ou si vous portez des chaussures à embout farfelu. Si vous souhaitez opter pour des chaussures de course high-tech, consultez un spécialiste pour vous assurer qu’elles vous conviennent.