Est-il obligatoire d’avoir une assurance pour trottinette ?

Vous connaissez la trottinette et vous l’avez probablement déjà utilisé à plusieurs reprises. Au cours de ces dernières années, des modèles électriques ont vu le jour et leur utilisation nécessite la prise de précautions. Ces engins étant utilisés sur la voie publique, plusieurs personnes se questionnent sur la nécessité de souscrire un contrat d’assurance. SI vous en faites partie, découvrez ici les précautions à prendre lorsque vous possédez une trottinette électrique.

Que faut-il savoir des véhicules récents ?

Vous avez assurément dû entendre parler des EDPM ou des NVEI. Ce sont des termes qui sont utilisés pour désigner les engins qui fonctionnent sur batterie ou qui nécessitent une charge. Au nombre des moyens de transport les plus courants, il y a : le skate électrique, le segway, le monoroue, l’hoverboard et la trottinette électrique. La particularité de ces différents éléments, c’est que leur vitesse doit être inférieure ou égale à 25 km/h. Au-delà de cette marge, leur utilisation en circulation est interdite.

Quel contrat d’assurance pour les NVEI ou EDPM ?

Avec la popularité des NVEI et EDPM, des réglementations ont été créées pour limiter leur utilisation et pour favoriser la mobilité en ville. L’intérêt de la mise en place de ces mesures, c’est la protection des utilisateurs et des citoyens dans la circulation.

Avec l’achat d’une trottinette électrique, vous avez la possibilité de vous déplacer plus facilement dans votre ville. Que ce soit pour le fun ou pour aller au bureau, cet engin vous sera très utile. Seulement, il est évident qu’une mauvaise utilisation peut créer des dommages à autrui. Dans le but d’éviter des situations conflictuelles, l’idéal serait de souscrire un contrat d’assurance. Cela vous permettra de couvrir les dégâts causés et d’éviter les ennuis.

Si vous le désirez, vous avez la possibilité d’accepter l’offre EDPM des assureurs. Quoi qu’il en soit, le minimum autorisé pour un utilisateur d’engin à deux roues électrique, c’est la responsabilité civile. En empruntant votre trottinette en libre-service ou en vous rendant dans des établissements spécifiques pour l’obtenir, vous devez vous assurer d’avoir la garantie responsabilité civile.

Est-il impératif d’obtenir une assurance pour son EDPM ?

En tant qu’habitué de la route, vous devez nécessairement assurer votre engin à deux roues électriques. Voici quelques précautions qui vous seront salvatrices.

La protection contre le vol

Vous ne vous en doutez probablement pas, mais certaines personnes dans votre entourage convoitent votre trottinette en secret. Si vous n’avez pas un garage ou un lieu où le garder en sécurité, vous risquez de le perdre rapidement. C’est la raison pour laquelle vous devez opter pour une couverture qui tient compte du vol.

La protection contre la casse

Une erreur ou une seconde d’inattention peuvent provoquer un accident. En essayant d’éviter un chien dans la rue, votre engin peut percuter un obstacle. Ce type de situation laisse généralement des séquelles sur une trottinette. Heureusement, vous avez la possibilité de couvrir ce type de dommage avec une couverture contre la casse.

En définitive, vous devez inévitablement protéger votre trottinette et être en conformité avec les réglementations. Souscrivez donc une assurance.