Les meilleurs aérographes

aérographe

Utilisé dans un premier temps dans les ateliers de peinture automobile, l’aérographe est aujourd’hui utilisé dans des domaines tels que le modélisme, la peinture artistique ou le maquillage. Néanmoins, on retrouve de nombreux modèles sur le marché, il n’est donc pas toujours simple de faire le bon choix. Afin de vous aider à toujours choisir le bon produit, voici un guide d’achat avec l’ensemble des critères à prendre en compte lors de l’acquisition de votre aérographe.

Qu’est-ce qu’un aérographe ?

Aussi appelé pulvérisateur à air comprimé, l’aérographe est un outil qui permet de projeter de l’encre ou de la couleur liquide. Son utilisation est assimilée à un pistolet à peinture. Grâce à l’air comprimé, le liquide (peinture, encre…) est projeté sur une surface, quelle qu’elle soit. Utilisable par tous, il n’est cependant pas chose aisée de faire son choix car on retrouve de nombreux critères et typologies dans la sélection d’un aérographe.


Les 3 meilleurs aérographes

[winamaz asin= »B08DKT2F2R,B00K78M09E,B08GKFRDZL »]


Comment choisir votre aérographe ?

Nous allons maintenant vous aider dans les critères de sélection de votre aérographe. Voici les différentes caractéristiques à prendre en compte.

Le diamètre de la buse

Dans un premier temps, il faut considérer le diamètre de la buse. Il varie de 0,2 mm à 0,6 mm. Il est important de le choisir en fonction de votre utilisation. À noter que plus la buse est fine plus la pulvérisation sera précise et délicate. Il convient pour travailler les détails. Dans le cas contraire, si la buse est plus épaisse moins vous travaillerez les détails pour parfaire la finition.

La capacité du réservoir

Deuxième critère à prendre en note, la capacité du réservoir qui varie de 1,8 ml à 9 ml. C’est un élément important car il permet de déterminer la quantité de peinture que vous pourrez utiliser. Comme pour la buse, plus la taille est grande moins vous travaillerez les détails. À savoir qu’il existe des godets en verre ou en acier. Ceux en verre proposent une plus grande contenance.

Bien choisir le compresseur

Avant-dernier critère, le choix du compresseur. Pas d’aérographe sans compresseur, les deux vont de pair. Pour les débutants qui ne recherchent pas forcément une grande précision, il est préférable d’acheter un compresseur sans cuve de stockage. Cependant, si vous souhaitez vous investir pleinement dans l’aérographie, vous devrez acquérir un compresseur avec cuve de stockage. Ce qui vous permettra des séances plus longues

Le prix

Dernier critère à prendre en compte, le prix. Si vous êtes débutant, rien ne sert de dépenser une fortune dans l’achat de votre aérographe. Ce qui est essentiel c’est de connaître votre besoin pour ensuite vous orienter vers le bon produit. Nous vous conseillons de commencer par un modèle de gamme moyenne qui répondra à vos attentes.


Les meilleures ventes

[winamaz bestseller= »aerographe »]


Les différents types d’aérographes

En effet, sur le marché on retrouve de nombreux types d’aérographes il est alors difficile pour le consommateur de s’y retrouver.

Selon le mode de fonctionnement

Ici, on distingue deux types d’aérographes.

  • Les modèles à simple action

L’outil dispose d’un bouton-poussoir, la pression sur ce bouton va permettre de contrôlerle débit de l’air, mais pas celui de la peinture. L’écoulement de la peinture est alors constant. Ce type de modèle est adapté pour les grandes surfaces unies.

  • Les modèles à double action

Sur ce type de modèle, le bouton-poussoir est remplacé par une gâchette qui permet de fluctuer en même temps le débit de l’air et celui de la peinture. Il est donc possible de modifier le flux de peinture sans avoir à arrêter la pulvérisation. La différence avec un système à simple action est la maîtrise du jet qui est beaucoup plus grande. Cependant, la prise en main est un peu plus longue car il faut savoir faire deux choses en même temps. On conseille d’utiliser ce type de modèle pour des personnes qui souhaitent faire de la peinture artistique car il est plus précis pour réaliser des détails ou des dégradés par exemple.

Selon le système d’alimentation

La peinture peut arriver jusqu’à la buse soit par gravité ou par aspiration.

  • Alimentation par gravité

Ce système possède un réservoir de peinture situé au-dessus du corps. Ainsi, la peinture descend dans la buse sous l’effet de la gravité terrestre. Les modèles à graviter sont plus résistants, pratiques et faciles à nettoyer que les modèles à aspiration. La contrainte avec ce type de modèle est que le godet à peinture est assez petit, ce qui peut-être désagréable quand on a une grande surface à recouvrir. Cependant, ce système permet d’utiliser de la peinture épaisse et de travailler avec une faible pression, ce qui est idéal pour des lignes fines.

  • Alimentation par aspiration

Contrairement aux modèles à graviter, les modèles par aspiration ont leur godet à peinture situé sur le côté ou en dessous du corps. Alors, l’air comprimé est libéré et crée une aspiration qui aide à acheminer la peinture du réservoir vers la buse. L’avantage de ce système c’est de pouvoir peindre des grandes surfaces et aussi de changer les couleurs plus facilement.

Selon le type de mélange de la peinture

Le mélange de la peinture peut être soit en externe ou en interne.

  • Mélange interne

Le mélange air/peinture s’effectue en interne quand cela se produit à l’intérieur de la buse. Cela engendre un jet de pulvérisation extrêmement fin. C’est un système intéressant quand on souhaite réaliser des détails.

  • Mélange externe

Dans ce cas, le mélange air/peinture se fait à l’extérieur de la buse, ce qui permet une pulvérisation légèrement plus épaisse. Il est préférable de l’utiliser quand vous avez besoin de recouvrir une grande surface. Il peut être utilisé avec des liquides épais.

Grâce à la prise en compte de ces éléments, vous pouvez déjà définir la typologie de votre futur achat.

Pour conclure, voici nos conseils pour l’achat d’un modèle d’aérographe avec un rapport qualité/prix satisfaisant et en fonction de votre besoin.

  • Fengda FD-186K : pour les débutants, un kit complet de qualité avec un prix attractif.
  • VidaXL 140 283 : un rapport qualité/prix intéressant
  • Évolution Silverline Harder Steenbeck : le meilleur, si vous souhaitez monter en gamme et avoir un outil robuste, c’est ce modèle qu’il vous faut, le bémol : un prix élevé.

À noter que cette liste n’est pas exhaustive. On retrouve beaucoup d’autres modèles sur le marché.

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à déterminer vos besoins et vous pourrez ainsi choisir le modèle qui vous correspond.