Quel est l’intérêt et le fonctionnement du filtre à particule essence ?

Les particules fines qui proviennent des moteurs de voitures ont des conséquences sur la santé. C’est ce qui a entraîné l’imposition d’une réglementation pour limiter les dégâts dus à l’émission des substances nocives. Cette mesure, qui était obligatoire pour les véhicules diesel neufs, concerne également les engins dotés d’un filtre à particules essence. Quel est l’intérêt et le fonctionnement de ce type de filtre ? Cet article vous dit tout.

Qu’est-ce qu’un filtre à particule essence ?

Le filtre à particules a un but écologique. En effet, il permet la réduction des particules émises par les moteurs essence. Il favorise également l’accumulation des particules présentes dans les gaz d’échappement. L’objectif de ce composant est de diminuer progressivement ces particules. Les résultats de cette réduction sont écologiques. Si vous avez un engin à quatre roues qui carbure grâce à de l’essence, c’est un incontournable pour éviter la pollution.

Pourquoi utiliser un filtre à particule essence ?

L’un des premiers avantages du filtre à particules est le fait qu’il ne nécessite pas un entretien. En effet, grâce à la régénération des particules, il se nettoie de lui-même. Les filtres à particules essence ne présentent pas de bouchons grâce à leur système de réchauffage. Par ailleurs, les filtres se réchauffent très rapidement et ils peuvent fonctionner même à température très élevée. Les particules nocives disparaissent rapidement parce qu’elles sont brûlées.

Le filtre à particules essence : fonctionnement

Le filtre à particules essence est composé en majeure partie d’une structure particulière. Elle permet d’épurer la fumée des gaz d’échappement. Cette fumée subit ensuite une combustion qui aboutit à un renouvellement de ce cycle. Lorsque vous avez un moteur diesel, ce filtre fonctionne constamment puisque sa température est élevée. Généralement, ce cycle se déroule grâce à une filtration et une régénération passive de la fumée.

L’efficacité du filtre à particules essence est incontournable. En effet, il réagit également comme un filtre à air pour contenir les diminuer les particules dans l’air. Bien évidemment, vous pouvez combiner la technologie FAP et le diesel pour émettre les particules à brûler.

À l’instar de ces filtres à essence, il existe d’autres technologies. En effet, la compagnie automobile Volkswagen a mis sur pied un convertisseur catalytique haut de gamme. Avec cette solution particulière, la fumée passe à travers un filtre qui contient certains composants chimiques. Cela a pour effet de provoquer l’épuration des gaz d’échappement.

Les différents types de régénération

Il existe plusieurs cycles de régénération d’un filtre à essence. Vous avez notamment, les régénérations passive, active ou forcée. En réalité, le nettoyage passif de ce dispositif de fait automatiquement et de façon thermique. Sinon, vous avez la possibilité de gérer l’intervention vous-même. Il vous suffira de piloter le cycle de régénération de façon manuelle. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une commande à distance et le tour est joué. Cela vous permettra d’augmenter la température de votre moteur artificiellement. À contrario, ce cycle de régénération peut être forcé par un professionnel.

Le filtre à particules essence est un modérateur des composants nocifs des moteurs diesel. Grâce à une filtration et une régénération, il capture les particules libérées dans l’air. C’est un dispositif très avantageux pour votre automobile. Pour terminer, il est très facile à entretenir. Vous n’aurez donc pas à vous en soucier.