Quelles sont les normes de sécurité pour un chauffage d’appoint ?

chauffage d’appoint

Avant de choisir votre chauffage d’appoint, vous devez considérer les normes de sécurité. Vous saurez si elles s’adaptent à l’usage que vous souhaitez en faire.


La mention CE

Avant de prendre votre chauffage d’appoint, assurez-vous que la mention CE est bien marquée sur l’appareil. En effet, cette mention vous offre la garantie que l’appareil répond aux normes qui sont établies dans la législation de l’Union européenne. Cela voudrait donc dire que le fabricant du chauffage d’appoint a effectué des contrôles et des essais indispensables. Le produit est ainsi crédible et peut circuler sur le commerce européen.


La norme NF

Cette mention est aussi nécessaire pour garantir la qualité de votre chauffage d’appoint. En effet, c’est cette norme qui certifie la qualité, l’efficacité et la sécurité de l’équipement. Vous pouvez désormais apprécier les niveaux d’efficacité de l’appareil avec les étoiles disposées à côté du marquage NF. Si votre chauffage d’appoint a un marquage NF avec une étoile, cela veut dire qu’il a une efficacité moyenne. S’il s’agit de deux étoiles, cela traduit que votre chauffage produit une chaleur stable à moindre coût. Avec trois étoiles, votre chauffage produit une chaleur suffisamment stable et ne consomme que très peu.

Il peut arriver que le marquage NF soit suivi de 3 étoiles et d’un œil. Cela signifie que vous êtes en présence d’un appareil qui dispose de plus efficacité. Il vous offre des fonctionnalités évoluées comme les capteurs de fenêtres ouvertes.


La sécurité NFC15-100

Il est important de préciser que les chauffages d’appoint qui seront installés dans une salle de bain doivent répondre à la norme NF Électricité. Cette norme est mentionnée NFC15-100. Il est également indispensable que son radiateur soit de classe II. La norme classe II stipule que le chauffage d’appoint est assez sécurisé et n’a pas forcément besoin d’être connecté à la terre.


La norme pour les chauffages à gaz

En ce qui concerne les chauffages d’appoint à gaz, ils sont régis par une autre norme de sécurité. Il s’agit de la norme européenne NE 449 Gaz. Cette norme garantit que l’appareil fonctionne sans présenter de danger. Pour des raisons de sécurité, les chauffages sont souvent équipés de thermocouple pour arrêter l’arrivée de gaz dans le cas où la flamme s’éteint. Il est aussi équipé d’un allumage électronique. Aussi, grâce au dispositif anti-chute, l’arrivée de gaz est coupée aussitôt que l’appareil se renverse.


La norme pour les poêles à pétrole

Il existe une norme qu’il vous faut vérifier pour les poêles à pétrole. Cette norme est NF D35-300. Sans cette norme, il serait impossible de faire la commercialisation de ces types de chauffage. Pour des raisons de conformité, vous devez avoir une notice sur l’appareil ainsi qu’une plaque descriptive. Cette norme donne la garantie que l’appareil a subi des contrôles techniques.