4 meilleurs télescopes

meilleur telescope

Vous souhaitez en savoir plus sur le merveilleux royaume des étoiles ? En astronomie, le télescope est l’outil le plus important pour étudier les étoiles. Cependant, étant donné que les modèles et les prix varient énormément, le choix d’un bon télescope est plus compliqué qu’il n’y paraît. De plus, tous les télescopes ne sont pas égaux. En raison de la grande variété de télescopes disponibles, nous avons créé ce sujet pour vous aider à sélectionner le meilleur télescope.


Qu’est-ce qu’un télescope ?

Un télescope est un objet dédié à l’observation du ciel rendu possible par un système inventif d’optique et de miroir. Il est possible d’observer des objets célestes très éloignés avec ce type d’appareil. Lorsque la taille et la luminosité sont améliorées, les étoiles deviennent plus attrayantes à regarder. L’observateur peut apprécier les planètes du système solaire, des nébuleuses plus lointaines, et de nombreux corps célestes moins connus. Les meilleurs télescopes, lorsqu’ils sont montés sur un trépied, permettent un examen précis et détaillé de l’espace.

AstroMaster Celestron 130EQ – Le meilleur rapport qualité-prix

Avec une ouverture de 130 mm et une distance focale de 650 mm, ce télescope offre une merveilleuse vision nocturne du monde céleste à un grossissement assez élevé. Il possède des composants qui assurent un suivi fiable des étoiles et est simple à installer et à utiliser. De plus, son logiciel est à la pointe de la technologie et parmi les plus avancés du marché. En conséquence, les amateurs peuvent à la fois apprendre et faire progresser leurs passions.

Omegon EQ-3 – Un télescope haut de gamme

Nous sommes conquis par son ouverture de 150 mm qui offre une superbe luminosité. Sa monture, en revanche, est précise mais pas forcément très stable, ce qui la rend moins adaptée à la photographie. En revanche, il offre une bonne qualité d’image la nuit. Les fans d’astronomie aiment sa facilité d’utilisation et sa compacité, et il propose une variété de réglages de grossissement, y compris une lentille Barlow.

Celestron PowerSeeker 50AZ – Idéal pour les débutants

Pour un prix moins cher, nous proposons le télescope Celestron PowerSeeker 50AZ, qui est à) pour que votre adolescent apprenne à utiliser un tel équipement d’observation. Le Celestron PowerSeeker 50AZ est un télescope qui comprend des fonctionnalités qui vous permettent de cibler avec précision les objets du ciel que vous souhaitez étudier.

Celestron Cometron FirstScope – Un petit télescope pas cher

Cet instrument, créé en partenariat avec Robert Reeves, un maître de l’imagerie lunaire, exposera toutes les subtilités de notre intrigante étoile proche. La Lune ne sera plus un mystère pour vous et vos enfants grâce à ce petit télescope compact. C’est aussi un excellent moyen de voir le reste du ciel nocturne à tout moment, et sa petite taille vous permet de l’emmener en camping ou en randonnée.


Comment choisir un télescope ?

Le diamètre de l’objectif

Sachant que la lumière est collectée au niveau de l’ouverture, le diamètre du tube est le premier paramètre à considérer. Si vous êtes débutant en astronomie, un diamètre de 60 mm suffira. Il vous permet de voir la lune ainsi que les planètes voisines comme Jupiter et Saturne. Votre télescope pourra voir les planètes avec un excellent détail à partir de 114 mm. Un télescope avec un objectif de 200 mm vous permettra d’observer toute la galaxie en détail, y compris les nébuleuses.

La distance de focale

La distance focale est la distance en millimètres entre l’objectif et le foyer du tube optique. Le grossissement augmente à mesure que la distance focale augmente, ce qui réduit le champ de vision. Contemplez et scrutez les aspects de la surface lunaire avec une longue distance focale. Si vous voulez voir plus de ciel profond, optez pour une distance focale plus courte, car elle permettra plus de lumière et de clarté. Inversement, plus l’ouverture ou le diamètre d’un télescope est grand, plus il peut capter de lumière. En conséquence, un télescope d’un diamètre de 200mm reçoit quatre fois plus de lumière qu’un produit d’un diamètre de 100 mm.

La monture

La monture est cruciale car elle maintient le télescope en place pendant l’observation. La monture équatoriale et la monture azimutale sont les deux types de montures. La monture équatoriale est très utile pour l’observation astronomique, car elle permet de suivre la rotation de la Terre. La monture azimutale, quant à elle, est conçue pour observer le ciel profond ou simplement pour effectuer une observation terrestre.

Le lieu d’observation

Le lieu d’observation est un facteur important à considérer lors du choix de cet outil optique. Même si vous avez un bon télescope, si les conditions d’observation sont mauvaises, vous ne pourrez peut-être pas voir grand-chose. Le vent, la pollution lumineuse, un ciel nuageux ou encore certaines lumières artificielles peuvent tous interférer avec une observation. Du coup, si vous êtes en centre-ville, il sera difficile d’admirer la profondeur du ciel. Pensez à faire votre observation loin de la ville et de tout obstacle pour des résultats concluants. La campagne est idéale.

Le prix

Comme indiqué précédemment, le télescope est un instrument inestimable et délicat. De ce fait, c’est un instrument qui peut nécessiter un certain budget. Les téléscopes pour débutants peuvent être achetés pour moins de 100€ mais attendez-vous à payer plus de 500€ pour des appareils plus avancés.


FAQ

Comment prendre soin de mon télescope ?

La longévité de votre télescope est assurée par un bon entretien. Il est préférable de le garder à l’abri de la poussière et de l’humidité lorsqu’il n’est pas utilisé. La première étape consiste à protéger les lentilles. La moindre friction peut endommager l’optique de votre télescope. Lorsque le télescope n’est pas utilisé, un capuchon est conseillé. Pendant les déplacements ou lors du rangement, couvrez-le d’un objet bien enveloppant avec des élastiques sur les bords. Après chaque utilisation, assurez-vous de ranger votre télescope. Il aura son propre conteneur, qui devrait être rembourré si possible. Pour plus de sécurité, utilisez un boîtier étanche. Une fois le télescope démonté, chaque composant doit être conservé à sa place. Le trépied sera séparé du reste du matériel dans un sac spécifique. Les problèmes de stockage peuvent être résolus avec une mallette ou une valise de transport spécifique. Dans tous les cas, l’achat de matériel de transport conseillé par le fabricant est la meilleure option.

Où acheter un bon télescope ?

Ne vous laissez pas tromper par les bonnes affaires dans les supermarchés et les magasins de jouets. Ce sont toujours des produits bon marché et de mauvaise qualité qui sont une insulte à l’astronomie amateur : vous seriez bien déçu de vos résultats. Rendez-vous dans un magasin spécialisé dans ce type de matériel ou sur Internet.

Puis-je prendre des photos de mes observations ?

Oui, si vous avez un modèle avec un support spécial ou un adaptateur, vous pouvez prendre des images de vos observations. Dans notre classement, ce détail est pris en compte et souligné.

Quel est le prix d’achat d’un télescope ?

Un télescope peut coûter de 100 € à plus de 30 000 € pour des télescopes haut de gamme comme le télescope catadioptrique. Attendez-vous à payer environ 300 euros pour un excellent télescope de démarrage.