3 meilleurs chauffages d’appoint

meilleur chauffage d'appoint

La fin de l’été, comme chaque année, annonce l’arrivée de l’hiver. Pendant cette période, nous essayons tous de retarder au maximum le démarrage du système de chauffage afin d’éviter de devoir payer des milles et des cents. C’est pourquoi nous avons décidé de créer un comparatif de plusieurs méthodes de chauffage. Grâce à ces dispositifs, vous pourrez réduire vos factures énergétiques avant l’arrivée du froid tout en conservant le confort thermique que vous recherchez. Intéressé ? Alors, je vous invite à poursuivre votre lecture pour apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur le chauffage d’appoint. Nous nous pencherons également sur les meilleurs articles de l’année, déterminés par les retours des utilisateurs qui les ont testés.

Les 3 meilleurs chauffages d’appoint (liens vers amazon)
  1. Cayenne Sèche-Serviette Nina
  2. HONEYWELL HW223E2
  3. Rowenta SO9265F0

Qu’est-ce qu’un chauffage d’appoint ?

Lorsque nous parlons de chauffage d’appoint, nous faisons référence à une solution (généralement un produit électrique) qui vous permet de chauffer votre maison avant de mettre en marche votre système de chauffage traditionnel lorsque le froid approche. Avec un tel dispositif, vous pourrez vous chauffer convenablement sans augmenter sensiblement votre facture d’énergie. Le fonctionnement de ces appareils est déterminé par le type de chauffage d’appoint utilisé. Ne vous inquiétez pas si vous n’en savez pas beaucoup plus, nous allons passer en revue toutes les informations dans ce comparatif.

Cayenne Sèche-Serviette Nina – Excellent rapport qualité-prix

La marque Cayenne nous propose un sèche-serviettes de haute qualité aux nombreux avantages. Le modèle Nina s’intégrera facilement et durablement dans les salles de bains de petite et moyenne taille grâce à un joli design et un bon rapport qualité-prix. Un cœur de chauffe qui n’utilise pas de fluide, une large gamme d’options de programmation et une puissance de 600 W en font un modèle qui plaira à ceux qui privilégient le rapport qualité prix avant tout.

HONEYWELL HW223E2 – Un convertecteur à moins de 100€

L’un des principaux avantages de ce convecteur à panneaux radiants Honeywell est sa fonction antigel. Ce radiateur peut ajuster votre confort thermique en fonction de la température extérieure. En outre, il s’agit d’un appareil très silencieux. Cet appareil de chauffage n’a pas la même efficacité que les convecteurs à fluide inertiel. Toutefois, compte tenu de son faible coût, c’est un équipement efficace et performant. Compte tenu de ses performances, de son efficacité et de sa faible consommation d’énergie, le convecteur à panneaux Honeywell HW223E2 1500W représente un rapport qualité-prix exceptionnel. Ce chauffage électrique rayonnant est doté d’une protection contre la surchauffe pour votre sécurité. Il fonctionne de manière silencieuse pour assurer un véritable confort d’utilisation. Ainsi, vous pouvez l’utiliser dans différentes pièces de la maison à différents moments du jour et de la nuit. Par rapport aux radiateurs à inertie, ce modèle est moins performant. Malgré le fait qu’il ne soit pas l’option la moins chère de notre liste, son prix reste abordable.

Rowenta SO9265F0 – Un radiateur soufflant céramique

Si cela ne tenait qu’à nous, nous vous dirions d’acheter ce radiateur Rowenta SO9265F0 Mini Excel Eco Safe. Néanmoins, le défaut fondamental de ce type de chauffage d’appoint est leur consommation électrique élevée. Heureusement celui-ci, est de classe énergétique A++ et possède une puissance qui chauffe progressivement l’espace jusqu’à 21°C tout en utilisant l’énergie en douceur. Nous avons également apprécié sa discrétion générale, son ergonomie et son format. En outre, bien qu’il s’agisse d’un modèle de milieu de gamme, il est assez simple à trouver à un très bon prix.


Comment choisir un chauffage d’appoint ?

La puissance

Tous les chauffages d’appoint n’ont pas la même puissance de chauffe et, par conséquent, la même capacité. Les puissances de chauffe disponibles vont de 1000W à 3000W. Pour vous donner une idée, 100W peuvent chauffer 1m2. En d’autres termes, si vous avez l’intention de chauffer d’immenses surfaces, optez pour une puissance élevée. Une pièce a besoin d’une puissance moyenne de 100 W / m2 pour être chauffée. 1000 watts sont suffisants pour une pièce de 12 m2. Toutefois, le niveau d’isolation est également un élément important à prendre en compte en fonction de la surface à chauffer. Dans tous les cas, il est préférable d’opter pour un produit à la fois efficace et économe en énergie. À cet effet, les chauffages d’appoint au fioul ou au gaz vous coûteront environ 0,12 € / kWh, contre 0,15 € / kWh pour les modèles électriques. Les modèles électriques avec thermostat, quant à eux, disposent de fonctions de régulation qui permettent de faire des économies. En cas de chaleur, certains peuvent même fonctionner comme un ventilateur ou un climatiseur.

Le système d’allumage

Généralement, vous avez deux options pour les systèmes d’allumage : l’allumage électronique ou l’allumage piézoélectrique. Comme son nom l’indique, l’allumage électronique est alimenté par une batterie. Une simple pression suffit à mettre en marche votre appareil de chauffage. L’allumage piézoélectrique, quant à lui, est une méthode d’allumage mécanique qui nécessite que l’utilisateur appuie sur un bouton avant que la chauffage d’appoint ne s’allume. Ces deux solutions sont utiles et simples à utiliser.

La pièce à chauffer

La conception, le poids et la taille des chauffages d’appoint sont également des critères essentiels. Les radiateurs à bain d’huile et les convecteurs, par exemple, conviennent aux chambres à coucher, aux salons, aux bureaux et aux cuisines, mais les chauffages électriques et les chauffages radiants sont mieux adaptés aux salons, aux chambres à coucher et aux bureaux. Dans la salle de bains, utilisez des radiateurs soufflants, des radiateurs en céramique et des sèche-serviettes. Les poêles à kérosène sont idéaux pour les salons, les bureaux, les garages et les ateliers. Enfin, les chauffages au gaz sont idéaux pour les salons, les garages et les ateliers.

La sécurité

Tous les chauffages d’appoint au gaz doivent désormais être conformes à la norme NF EN 449, ce qui garantit leur sécurité d’utilisation. Certains appareils comportent toutefois des dispositifs de sécurité supplémentaires, tels que des systèmes de sécurité anti basculement ou des systèmes de thermocouple. En cas d’urgence, ces systèmes couperont l’alimentation en gaz de votre appareil. En plus de ces considérations, les options de l’appareil (thermostat, roulettes), sa taille et son design joueront très certainement un rôle dans votre choix final d’achat.

La consommation d’énergie

Et oui, acheter un chauffage d’appoint est une idée fantastique si vous voulez économiser quelques euros. Par conséquent, vous devez tenir compte de la consommation d’énergie de l’appareil. Celle-ci est exprimée en kW par heure pour un chauffage électrique.

Le design

Les chauffages d’appoint électriques sont disponibles dans une variété de styles, de couleurs et de tailles qui peuvent être facilement personnalisés pour s’adapter au décor de votre espace. Par conséquent, il n’est pas difficile de découvrir un chauffage électrique qui répond à vos préférences. Malheureusement, les appareils au pétrole et au gaz ont des options de conception limitées, en plus d’être lourds et peu attrayants.

L’autonomie

L’autonomie d’un chauffage d’appoint au gaz peut varier de plusieurs heures en fonction de la taille de la bouteille de gaz qui y est raccordée. Une petite bouteille de gaz (5-6 kg) dure environ 24 heures en moyenne, tandis qu’une grosse bouteille (13 kilogrammes) peut durer jusqu’à 52 heures. Attention ! Pour rappel, les chauffages d’appoint au gaz doivent être associés à des bouteilles de gaz butane, le stockage de gaz propane à l’intérieur étant interdit.


FAQ

Pourquoi utiliser un chauffage d’appoint ?

Le chauffage d’appoint prend tout son sens à la fin de l’été, lorsque les journées commencent à se refroidir, ou à la fin de l’hiver lorsque la température n’a pas encore atteint l’été. Il permet d’établir une chaleur douce et modérée sans avoir recours au chauffage central. Pendant la rigueur de l’hiver, le chauffage d’appoint aide à renforcer les performances du chauffage principal au cas où celui-ci serait incapable de chauffer la maison à la température appropriée. Conçu pour une seule zone, un raccordement difficile au réseau de chauffage, une utilisation occasionnelle et une gestion efficace de l’énergie.

Où puis-je acheter un chauffage d’appoint ?

Les radiateurs soufflants sont largement disponibles et peuvent être obtenus dans n’importe quel magasin d’électroménager. Pour des solutions plus spécifiques, les magasins de bricolage devraient vendre une variété de modèles et de catégories de chauffage d’appoint. Vous pouvez également utiliser Internet pour trouver une pléthore d’options supplémentaires.

Quel chauffage d’appoint consomme le moins d’énergie ?

D’une part, le chauffage d’appoint électrique consomme environ 2 KwH tout en produisant 2000W, ce qui peut augmenter votre coût énergétique. D’autre part, ceux qui utilisent un poêle ou du mazout nécessitent beaucoup de combustible pour pouvoir élever la température, ce qui représente beaucoup d’argent et une consommation plus importante. Un chauffage d’appoint au gaz est probablement l’option la plus rentable : avec une bouteille de gaz de 13 kg, l’appareil n’aura besoin que de 250 g par heure.

Comment installer un chauffage d’appoint ?

Les variantes électriques sont simples à utiliser et ne nécessitent aucune installation supplémentaire. Dans le cas d’un chauffage au gaz ou d’un poêle à gaz, vous devrez faire appel à un expert pour l’installer.

Quelles sont les alternatives au chauffage d’appoint au gaz ?

L’alternative la plus répandue au chauffage d’appoint au gaz est le chauffage électrique. Des solutions plus écologiques, comme le chauffage au bois, sont désormais disponibles sur le marché.

Quelle puissance dois-je avoir pour un chauffage d’appoint ?

Pour choisir la puissance la plus appropriée, vous devez d’abord déterminer la taille de la pièce à chauffer. La plupart des chauffages d’appoint électriques nécessitent environ 100 W pour une surface de 1 m2, le calcul se fera donc pour l’ensemble de la surface. Pour les chauffages d’appoint au gaz, tout dépend de la bouteille de gaz utilisée, qui peut peser entre 6 et 13 kg, et une heure d’utilisation nécessitera 250 g de gaz. Il suffit d’ajouter du combustible à un poêle ou à un chauffage d’appoint au bois pour augmenter la chaleur et la température.

Quelle est la meilleure façon de nettoyer un chauffage d’appoint à gaz ?

Un entretien régulier du chauffage décidera de sa durabilité et de sa longévité, et améliorera son fonctionnement. Et le nettoyage de votre chauffage d’appoint au gaz ne nécessite pas de gestes compliqués, quelques minutes de votre temps suffisent pour le maintenir propre. Il suffit d’essuyer la surface de votre chauffage avec un chiffon pour éliminer la poussière et les tâches. Vous pouvez éventuellement humidifier le chiffon doux pour avoir un effet plus fort sur les taches plus tenaces et pour donner de la clarté à votre chauffage d’appoint.

Quelle est la solution de chauffage d’appoint la plus rentable ?

Sans aucun doute, la solution électrique avec des radiateurs soufflants est la plus pratique. Toutefois, en termes d’économies d’énergie, les poêles à gaz sont une option très économique, bien que plus coûteuse à installer.

Quel est le fonctionnement d’un poêle à gaz d’appoint ?

Une fois que vous avez fini de raccorder la bouteille de gaz appropriée et la conduite du chauffage d’appoint, son utilisation est assez simple. Il chauffera occasionnellement une pièce qui n’est pas suffisamment chauffée ou qui n’est pas reliée au système de chauffage central. Mais vous pouvez aussi l’utiliser en cas de besoin, lorsqu’il n’est pas nécessaire d’allumer le chauffage principal mais que votre maison est un peu fraîche. N’oubliez pas non plus que le chauffage d’appoint est uniquement destiné à un usage intérieur et qu’il fonctionne au butane plutôt qu’au propane, qui n’est pas autorisé à l’intérieur de la maison.